ASTROLOGIE GÉNÉTHLIAQUE
LA DOMINANTE ZODIACALE ET PLANÉTAIRE
CATHERINE DENEUVE – LANDRU – CLAUDE LELOUCH

La dominante d’un thème natal peut être zodiacale ou planétaire, voire les deux… pas toujours facile à discerner !

Voyons cela d’abord avec le radix de Catherine Deneuve.

CaptureCDENEUVE

À première vue, aucune véritable angularité planétaire n’apparaît en maisons I, IV, VII ou X… En effet, Pluton en VII, déjà loin du Descendant en Cancer (orbe : 28°53′), occupe le signe suivant. Cherchons donc du côté des signes. Gémeaux, Lion et Balance sont valorisés : les premiers, interceptés en VI, contiennent Saturne, maître d’Ascendant, fermant l’amas Uranus rétrograde-Mars-Saturne R (= rétrograde); le second est le signe de la Lune (il s’agit d’une femme), intégrée à une quadruple conjonction Pluton-Noeud Nord-Lune-Jupiter; le troisième est occupé par le Soleil, maître de la Lune, ainsi que par Neptune et Mercure. Lequel l’emporte ? Choix difficile… où la croix du thème a son rôle à jouer. Si les Gémeaux détiennent les deux maîtres d’AS (= Ascendant), Lion et Balance possèdent chacun un Luminaire. Néanmoins, le Lion l’emporte de peu grâce à la Lune entre Pluton et Jupiter qui signe bien la personnalité de Catherine Deneuve : « Sensibilité entre l’attirance pour le complexe (Pluton) et le goût des satisfactions simples et faciles (Jupiter). » (Catherine Aubier, Dictionnaire pratique d’Astrologie, M.A. Éditions, 1986, p. 321). Tournons-nous maintenant vers les astres pour affiner cette dominante Lion-Balance…

De nombreuses méthodes existent pour trouver la(les) planète(s) dominante(s). Les plus utilisées sont :
. la(les) planète(s) angulaire(s).
. la planète culminante.
. la planète « scoute » (1).
. le maître d’AS.
. le Maître de Nativité (2).
. le(s) maître(s) d’un(plusieurs) amas planétaire(s).
. le maître de la chaîne planétaire.

Appliquons ces méthodes au thème de Catherine Deneuve :

. Planète culminante : Soleil.
. Planète « scoute » : Mercure.
. Maître d’AS : Saturne R.
. Maître de Nativité : Jupiter.
. Maîtres de plusieurs amas planétaires : Mercure, Soleil et Vénus.
. Maître de chaîne planétaire : Mercure.

Deux autres planètes peuvent être retenues par leurs maîtrises ou/et aspects aux angles et/ou Luminaires :

. Mars : maître (exaltation) d’AS, maître traditionnel du Milieu du Ciel, trigone Soleil.
. Pluton : maître moderne du MC (= Milieu du Ciel), carré MC, conjoint Lune.

Quelle est la dominante parmi ces 7 astres ?
Mercure est :
. planète « scoute ».
. maître de la conjonction Uranus R-Mars-Saturne R.
. maître de la chaîne planétaire.
. sextile Lune.
Pluton peut être considéré comme sous-dominante : astre le plus lent du Décanaire, il colore l’amas en Lion, dont la Lune qui se sépare de sa conjonction.

BILAN
Catherine Deneuve est une mercuro-plutonienne : « J’observais [à l’adolescence]… Il y a, en dehors de la parole, tant de signes imperceptibles, de comportements, de gestes qui trahissent des choses très intimes chez quelqu’un et qui sont révélateurs. J’étais sensible… à ce qui avait l’air secret, aux gens insolites, complexes, plutôt réservés. »

Si nombre de thèmes ne présentent pas de dominante(s) par angularité, il en est au contraire qui offrent un trop plein zodiaco-planétaire difficile à démêler… tel le radix de Landru, « le Barbe-Bleue de Gambais« .

CaptureLANDRU

Le radix du premier tueur en série officiel en France montre une forte accentuation Bélier avec un stellium (3) de 6 planètes en XII : Mercure, Vénus, Neptune, Soleil, Lune et Jupiter. Signe d’autant plus valorisé qu’il contient à la fois le maître d’AS et les Luminaires. Si Landru apparaît ainsi très Bélier, quel(s) astre(s) dominent chez lui ?

Suivons la démarche méthodologique :
. Planète culminante : Saturne R.
. Planète « scoute » : Neptune.
. Maître d’AS : Vénus.
. Maître de Nativité : Jupiter.
. Maître d’un amas planétaire : Mars.
. Maître de chaîne planétaire : Soleil (maître du Bélier par exaltation).

Les dominantes planétaires sont Neptune, puis Mars.

Neptune est :
. planète « scoute ».
. carré MC.
. conjoint Luminaires.
. conjoint étroit maître d’AS (= Vénus identifiée à Neptune).

Neptune colore également le stellium en Bélier.

Mars est :
. maître des Luminaires.
. maître du stellium en Bélier.
. carré AS.
. trigone Soleil.
. sextile Lune.
. trigone maître d’AS.

Pluton et Uranus peuvent également être retenus par leurs maîtrises ou/et aspects aux angles ou/et Luminaires :
. Pluton : angulaire en I/conjoint AS, trigone MC, sextile Uranus, carré Mars.
. Uranus : conjoint Fond du Ciel, sextile AS, opposé MC, sextile Pluton, carré Vénus, carré Neptune.

BILAN
Henri-Désiré Landru est un neptunien à sous-dominante Mars-Pluton. La Première Guerre Mondiale (Mars) lui permit d’exploiter à fond (Pluton) sa grande idée : l’escroquerie (4) au mariage (Neptune) !

Enfin certains thèmes présentent plusieurs planètes angulaires. Comment hiérarchiser leurs puissances respectives ? Laquelle(lesquelles) est(sont) la(les) dominante(s) ? Réponses d’après le radix de Claude Lelouch.

CaptureLELOUCH

Aucune dominante zodiacale, pas moins de 6 planètes dans les angles, soit solitaires (Pluton, Saturne R, Lune), soit conjointes (Jupiter, Mars, Neptune)… Claude Lelouch est-il plutonien, saturnien, lunaire, jupitérien, marsien ou neptunien ?

Utilisons la méthode :
. Planète culminante : Saturne R.
. Planète « scoute » : Vénus.
. Maître d’AS : Lune.
. Maître de Nativité : Lune.
. Maîtres de plusieurs amas planétaires : Vénus, Mars et Saturne R.
. Maîtres des chaînes planétaires : Saturne R et Jupiter (en réception mutuelle) + Vénus.

Les dominantes planétaires sont Pluton, Saturne R, la Lune et Neptune.

Pluton est :
. planète angulaire en I.
. maître moderne du Soleil.
. conjoint AS.
. trigone MC.
. sextile Lune.
. sextile maître d’AS.

Saturne R est :
. planète culminante/angulaire en X, conjoint très étroitement (orbe : 45’) MC.
. maître de la conjonction Jupiter-Mars.
. conjoint MC.
. trigone AS.
. trigone Pluton en I.
. opposé maître d’AS.

La Lune est :
. planète angulaire en IV.
. maître d’AS.
. Maître de Nativité.
. conjoint FC (= Fond du Ciel).
. sextile AS.
. opposé MC.
. sextile Pluton en I.

Neptune est :
. maître moderne du MC.
. sextile AS.
. opposé MC.
. conjoint Lune.
. conjoint maître d’AS.

Lequel de ces 4 astres l’emporte ? L’habitude commande de privilégier Pluton angulaire/conjoint à l’AS, d’autant plus qu’il est maître moderne du Soleil. Cependant Saturne R, planète angulaire/culminante en X, est très étroitement conjoint (orbe : 46’) au MC et maîtrise la conjonction Jupiter-Mars-Descendant. Enfin la Lune, elle-même angulaire/conjointe (orbe : 1°12’) au FC, est maître d’AS et Maître de Nativité, tandis que Neptune, par sa conjonction séparante, vient de s’identifier à elle…

BILAN
Claude Lelouch est un lunaire à sous-dominante Saturne-Pluton : tout au long de sa carrière, il n’a jamais cessé d’être fidèle à sa famille de cinéma, « la bande à Lelouch », la retrouvant régulièrement au fil des tournages… Fidélité dont témoignent l’Ascendant Cancer, signe casanier, trigone MC conjoint Saturne R, la Lune en Vierge (besoin de sécurité) en IV (intimisme conservateur), et surtout la réception mutuelle Vénus-Saturne (amitiés stables) par exaltation. Enfin, à un journaliste qui lui demandait en 2004 : « Comment aimeriez-vous mourir (Pluton) ? », Claude Lelouch répondit : « A la seconde où je ne pourrai plus dire « Moteur ! »

Notes
1. Encore appelée astre éclaireur, la planète « scoute » est celle qui se lève juste avant le Soleil, marquant ainsi profondément la personnalité du natif.

2. Le calcul du Maître de Nativité fait intervenir la position des planètes par rapport aux angles du thème, leur puissance en signe (dignités naturelles) et maison (dignités accidentelles), leur vitesse et leur sens (direct, rétrograde), enfin leur valorisation en aspects (stellium, conjonction aux Luminaires ou/et maître d’AS, etc). A noter : le Maître de Nativité est souvent le maître d’AS.

3. Stellium (du latin stella, étoile) : ce terme est synonyme d’amas planétaire, clusterum, doriphorie. Un stellium dans un signe le fait participer à la dominante zodiacale du thème. Exemple : en XII Bélier chez Landru, il « annonce… l’épreuve majeure, l’incarcération et le procès » (Catherine Aubier, ibidem, p. 132).

4. Landru vit sous des noms d’emprunt pour tromper ses victimes et déjouer la police.

Bernard LOTTE
@ 2009 – Propriété exclusive de l’auteur