Marguerite Yourcenar ou la dualité sublimée par Ariane Vallet

De son vrai nom Cleenewerk de Crayencour, Marguerite Yourcenar est la première femme à avoir été élue à l’Académie française en mars 1980. Française par son père, belge par sa mère morte des suites de son accouchement onze jours après l’avoir mise au monde, elle trouve un peu de tendresse dans les jupes de Barbe, la bonne, dont elle sera brutalement séparée à l’âge de sept ans.

CaptureMarguerite

Très attachée à la propriété familiale, le Mont-Noir, près de Bailleul dans le Nord où elle a ses racines, elle passe la première partie de son baccalauréat à Nice sans avoir jamais fréquenté l’école. C’est son père, Michel, un anticonformiste très cultivé, élégant, joueur et finalement ruiné qui se charge de son éducation.

(suite…)